Restaurateur du patrimoine et conception industriel

François Duboisset étudie la restauration du patrimoine à l’Institut national du patrimoine après avoir étudié durant 3 ans la conception industrielle, les plastiques, les bois transformés et la résistance des matériaux. À l’issue des 5 ans de formation à l’Inp, il reçoit le diplôme de restaurateur avec la mention très bien. Il y fait des rencontres déterminantes avec ses professeurs Michel Jamet, Benoit Jenn et Sylvain Oudry, restaurateur-ébéniste maître d’art, restaurateurs issu de l’Ifroa (ancien Inp) et de l’école Boulle, qui lui transmettront les notions essentielles de matériaux, de la conservation, et de la rigueur imposée par les problématiques du patrimoine.

 

Dernièrement dans le domaine du bois et des matériaux plastiques, François Duboisset a notamment été en charge de la restauration du retable du début du XVIe siècle, Saint-Jean-Baptiste d’Antoine Bréa de la commune de Bonson (06), de l’étude d’un panneau peint du XVIIe siècle représentant la passation entre évêques dans l’ancienne cathédrale de Senez (04), et du nettoyage complet des collections de musées parisiens. Il a pris en charge la restauration de plusieurs expansions de César, d’une œuvre de Donald Judd, de vélo de maillot jaune du Tour de France, d’autochenille de la Croisière noire, d’un tableau piège de Spoerri, d’un ensemble de panneaux de Zao-wou-ki...

 

Auparavant, il est intervenu pour la restauration de trois panneaux peints de Felix Ziem pour le musée Ziem à Martigues ; pour la restauration complète de la chambre de Monsieur, et de l’étude de 25 panneaux peints sur bois du plafond de la Salle 14 du musée Jacquemart-André à Paris ; du nettoyage du retable de la chapelle haute de Notre-Dame de la mer aux Saintes-Maries de la Mer ; de l’anoxie de l’ensemble de la collection Olievaro au musée des Merveilles de Tende (environ 500 objets) ; de la restauration de l’ensemble du mobilier de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence...

 

Rouge Cadmium SARL / François Duboisset      2020